Le défi des 52 semaines où comment économiser de façon ludique

Je ne sais pas pour vous, mais pour ma part, je trouve toujours difficile de faire des dépenses quand on a un tout petit budget. Que ce soit pour des projets de vacances, de voyages ou autres loisirs. Au-delà du simple fait de l’impossibilité parfois, il est aussi question de se donner l’autorisation de pouvoir le faire. Et pourtant cela me semble tellement important de s’octroyer la possibilité de se faire plaisir et ce même si on est limité. 

Mais soyons honnêtes, et encore plus avec cette crise sanitaire que nous vivons, faire des économies est devenu bien difficile. Il y a tellement de choses ou d’imprévus qu’il est nécessaire d’anticiper et les quelques euros que l’on arrive à mettre de côté servent plutôt à nous rassurer en cas de pépins. Et c’est bien normal ! 

Cet article est plutôt inhabituel par rapport à ce que je peux proposer d’ordinaire et pourtant l’argent ou tout du moins le rapport que l’on a avec fait aussi parti de facteurs de sérénité, d’apaisement et de connaissance de soi. 

Je vais d’ailleurs, vous proposer un défi simple et accessible à tous les budgets pour vous permettre de faire des économies sur l’année avec l’objectif de réaliser un projet motivant. 

Mais tout d’abord quelques mots tout de même sur l’importance de pouvoir avoir un regard contrôlant sur son budget. 

Mieux gérer son budget : un facteur de sérénité 

En 2020, lorsque j’ai décidé de créer mon entreprise de coaching, j’ai dû aussi revoir complètement ma gestion financière. Et j’avoue, j’ai essuyé quelques sueurs froides lorsque j’ai vu avec quoi j’allais vivre les prochains mois (moins de 1000€/ mois ). 

Comme beaucoup de personnes qui se sentent coincées avec un petit budget, j’ai eu plusieurs vagues de doutes, de peurs et de découragement. Que ce soit lorsque l’on développe son entreprise ou lorsque l’on subit un gros changement dans son pouvoir d’achat, l’argent est souvent un grand facteur de stress. Ce qui nous amène d’ailleurs souvent à prendre des décisions dictées par la peur plus que par l’envie. 

Et quoi que l’on puisse en penser l’argent occupe une place prépondérante dans nos vies. 

Changer de point de vu :

Changement

Pourtant, j’ai décidé de transformer cette situation en levier de croissance. Je me suis ainsi rendu compte que je n’étais pas ou peu investie dans ma gestion financière et qu’en agissant autrement, je pouvais améliorer mon état de stress. Et grâce à cela, aujourd’hui, j’ai une tout autre approche de l’argent. J’ai réellement compris que lui et moi nous pouvions collaborer autrement.

Après avoir passé des semaines à être tourmentées par mes peurs, j’ai décidé de reprendre le contrôle de mes finances. J’étais convaincue que cela allait me permettre d’être moins sujette à ses pensées négatives qui m’embrouillaient l’esprit. J’ai donc tout mis à plat. Alors, ça n’a pas changé ce qui y rentre tous les mois on est d’accord, mais au moins j’ai un réel regard dessus. 

J’ai ainsi modifié mes habitudes de vie, j’ai consommé autrement et progressivement en favorisant les achats de seconde main ou recyclés quand cela était possible. J’ai aussi fait du tri dans ces petites sommes qui sont prélevées chaque mois sans que l’on s’en rende compte. 

Vous savez la petite assurance à 5€/mois que l’on paye depuis 10 ans et qui ne nous sert à rien ? Ou encore les frais de gestion de compte, les abonnements inutiles… etc. J’ai tout viré et renégocié ce qui pouvait l’être. Il n’y a pas de petites économies n’est-ce pas ? Surtout quand on a un budget plus que serré ! 

gérer ses comptes

D’ailleurs si vous êtes un peu comme moi, je vous invite à prendre le temps de faire le point là-dessus. 

Cette expérience à réellement été bénéfique aussi pour deux raisons. La 1ère c’est que je sais exactement ce qui sort et ce qui rentre sur mon compte bancaire. Je suis devenue beaucoup plus actrice dans la gestion de mes finances. Finalement avoir des points de contrôle dans son budget est fondamental pour gagner en sérénité. 

La 2e raison, c’est que je me suis rapprochée sans m’en rendre compte de valeurs de vie qui me tiennent à cœur, plus minimaliste et écologique. 

L’argent et moi ?

Je me suis également rendu compte, grâce à des conférences que j’ai pu suivre, de l’impact sur nos comportements que pouvait avoir le rapport inconscient que l’on a avec l’argent.

De ce fait, je vous invite à vous questionner sur votre propre rapport à l’argent :

  • Est-ce un facteur de stress pour vous ?
  • Quelles croyances avez-vous autour de cette notion  ? ( on en a tous ! )
  • Quel héritage avait vous eu de votre famille sur le rapport à l’argent par exemple ? 

Bref un petit état de lieux sur ce que cette notion anime chez vous. Parce-que tout ça conditionne aussi grandement la manière dont on va vivre notre situation financière. 

Et comme je ne suis pas spécialiste pour parler de ces sujets, je vous invite si le thème vous intéresse, à aller visionner cette vidéo :

La relation à l’argent

Ou à découvrir l’univers de Christian JUNOT, expert de la relation à l’argent.

Bon revenons-en à notre sujet initial qui a pour but de nous permettre de trouver des petites stratégies quotidiennes pour réussir à se projeter vers des choses qui font du bien. Parce que le plaisir de vivre est lui aussi primordial. 

Economiser avec un objectif défini: 

Economiser pour se protéger des imprévus est important c’est un fait mais  si vous pouviez aussi économiser de manière consciente pour un projet qui vous tient vraiment à coeur ça ne vous motiverait pas davantage ? 

Comme tout, lorsque l’on a un projet ou un objectif inspirant on se trouve aussi des ressources pour pouvoir le réaliser. 

Et comme j’aime les défis, parce-qu’ils nous sortent de nos habitudes et de notre zone de confort, j’ai décidé de me lancer dans celui des 52 semaines et d’y ajouter cette dimension d’objectif à se fixer en amont. 

Pour aller plus loin vous pouvez aussi consulter ces articles sur le blog :

Le défi des 52 semaines : 

C’est une méthode ludique et son but est extrêmement simple : chaque semaine correspond à une somme à mettre dans la boîte ou le bocal du défi. Ma petite consigne supplémentaire implique de réaliser ce défi avec votre objectif en tête, vous l’aurez compris. 

Exp : semaine 1 on y verse 1€, la semaine 2 on est mets 2€…ect. 

A vous de vous faire plaisir, pourquoi ne pas le décorer votre bocal avec le projet qui vous fait envie et que vous pourrez vous offrir grâce à votre geste hebdomadaire ? 

A la fin de l’année, en suivant scrupuleusement le tableau,  vous pourriez avoir économiser plus de 1300€ !!

Alors bien sûr, libre à vous de l’organiser comme vous le souhaitez. Certains préfèrent commencer par les plus grosses sommes au départ afin d’en être débarassé, d’autres mettent une somme fixe par mois dedans. C’est à vous de voir ce qui vous convient le mieux !  

Je vous mets le tableau récapitulatif, que vous pouvez imprimer en cliquant dessus :

 

Défi 52 semaines

Ses avantages : 

Vous allez me dire ” pourquoi les mettre dans un bocal et pas sur compte ? “. 

En soi vous pouvez si vous préférez. Personnellement, j’aime bien l’idée que ce défi soit représenté matériellement et de manière visible au quotidien. 

Quel plaisir de voir se remplir son bocal au cours des semaines !! 

De plus, cela nous rend réellement acteur, ne serait-ce que par le geste. Il peut même être un projet familial où les enfants contribuent comme un petit rituel dans la semaine. On leur transmet ainsi des notions importantes comme la persévérance, la rigueur, la patience et le plaisir d’avoir la récompense.

Cela permet aussi de remettre du mouvement lorsque l’on est coincé par des problématiques financières. Il est alors difficile de pouvoir se projeter et c’est souvent très frustrant, vous en conviendrez.  

À travers ce défi, c’est comme si l’on reprenait des rennes, que l’on s’ouvrait à d’autres perspectives pas à pas, qui font sens et qui sont surtout source de motivation. Découlent alors des états émotionnels plus positifs et inspirants au quotidien. 

Le but est aussi de changer un peu son rapport à l’argent. Bien souvent, il sert pour payer les factures, la maison, les courses.. etc.  Là, l’idée est que votre cagnotte soit juste pour vous permettre de réaliser quelque chose d’important pour vous ! 

L’argent peut aussi servir à cela et heureusement !

Ses points de vigilance : 

Je sais pertinemment que mettre de côté même des petites sommes peut être compliqué. Et si jamais certaines semaines vous ne pouvez pas mettre dans votre cagnotte pas de panique ni de culpabilité ! Vous referez un autre moment. Il est nécessaire que cela reste ludique. 

Et puis vous pouvez aussi adapter la grille en diminuant les sommes. L’intérêt est bien évidemment de faire des économies pour vous, mais c’est aussi le processus qui est important et la symbolique qui va avec votre engagement. 

Conclusion : 

Le début d’année est le moment idéal pour mettre en place de nouvelles stratégies, de nouveaux comportements qui vont nous conduire vers un avenir plus harmonieux et aligné avec vos aspirations. Et l’argent en est un ! Enfin pour être plus précise le rapport que l’on a avec. 

Et croyez-moi, il n’est pas nécessaire de bien gagner sa vie pour relever ce défi, chacun à son niveau-là encore peu importe. Reprendre la maîtrise de sa vie et répondre à ses besoins par des petites actions quotidiennes n’est en rien superflu, c’est bien là la clef du changement. 

Alors prêt à tenter l’aventure avec moi ? 

Défi

Si l’article vous plaîs n’hesitez pas à le partager à vos amis qui pourront aussi peut-être avoir envie de se lancer dans ce défi.

Et bien-sûr n’hésitez pas à le commenter.

Crédits photos : Image par kalhh de Pixabay  ; Image par Steve Buissinne de Pixabay 

Marion SOULET

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page
0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez